André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn


André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

La start-up iséroise Soitec exporte rapidement ses produits et atteint de cette manière un chiffre d’affaires de 372M€ dès 2006. Grâce à des usines implantées dans plusieurs régions du monde, la société d'André-Jacques Auberton-Hervé d (linkedin)ispose d'une présence internationale. La "Silicon Valley Française" doit en grande partie sa renommée à son leadership. Avec une société cotée à l'Euronext sept ans après la fondation de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de résister à la concurrence.

La vision éclairée d'un chef d'entreprise

Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde l’entreprise Soitec en partenariat avec Jean-Michel Lamure. Des compagnies de renom sont au nombre des clients de Soitec. Le chef d'entreprise possède les qualités du parfait meneur d'hommes : recrutement des bonnes personnes, capacité d’innovation et excellente compréhension du marché. André-Jacques Auberton-Hervé positionne Soitec comme un distributeur indispensable et fiable.

Très jeune, il croit fermement en l’importance du progrès. Agé de 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé voit ses recherches déboucher sur de grandes innovations sur les marchés militaire et spatial. Cela lui permet de prendre part à de nombreuses conférences scientifiques. Né au début des années 60, André-Jacques Auberton-Hervé effectue l'intégralité de sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son bac en avance, à 16 ans.

Ses actions pour le développement durable

André-Jacques Auberton-Hervé prend part à l'installation de fermes photovoltaïques dans plusieurs pays. Avec l’organisation de la COP 21, notre pays a prouvé qu'il est un leader dans le secteur des énergies renouvelables. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en chef de file pour faire face à l'enjeu climatique.